Tu serais dur pressé de trouver un jeu qui n’inclut pas une certaine forme de microtransactions ces jours-ci, en particulier dans les jeux mobiles. Cela a du sens pour les sociétés de jeux – une source de revenus extrêmement lucrative, le marché des microtransactions valait 60 milliards de dollars en 2021 et devrait atteindre 106 milliards de dollars d’ici 2026.

Généralement proposées sous forme d’objets de collection dans le jeu, de devises ou de boîtes à butin basées sur le hasard, les microtransactions sont désormais mieux reçues qu’elles ne l’étaient il y a quelques années. Les coffres à butin, qui permettent aux joueurs de recevoir des récompenses aléatoires dans le jeu en échange d’argent réel, sont décriés depuis un certain temps maintenant, et ils sont de plus en plus soumis à un examen gouvernemental.

Les boîtes à butin sont devenues un problème car elles encouragent à dépenser de l’argent réel pour une chance infime d’obtenir des objets de valeur dans le jeu, laissant le plus souvent les joueurs sans rien à montrer, sauf le désir de continuer à jouer pour de meilleurs objets. Les entreprises sont connues pour avoir recours à des tactiques de vente prédatrices pour vendre des boîtes à butin et, ce faisant, offrir aux mineurs une voie vers le jeu. Malgré l’insistance d’Electronic Arts (EA) sur le fait que les loot boxes ne sont pas des jeux d’argent et sont, en fait, « mécanique surprise», plusieurs études ont montré qu’il existe un lien entre les loot boxes et la dépendance au jeu.

Rachat de paperasserie

Quand la Belgique boîtes de butin interdites en 2018, il semblait que le premier domino était tombé, et une nouvelle réglementation d’autres pays suivrait bientôt. La réponse qui a suivi a cependant été lente, malgré des pays comme le Royaume-Uni convenir que les loot boxes sont un problème qui doit être abordé.

L’un des plus grands obstacles auxquels sont confrontés les pays qui tentent de réglementer les coffres à butin est qu’ils ne correspondent pas à leurs définitions actuelles de ce qui constitue le jeu, ce qui permet aux entreprises de les proposer et de continuer à fonctionner en dehors des réglementations traditionnelles sur les jeux de hasard.

Les Pays-Bas, emboîtant le pas à l’interdiction belge, ont également tenté de passer à la vitesse supérieure en amende Electronic Arts en 2019 sur l’inclusion de loot boxes dans sa célèbre franchise FIFA. Cette amende était renversé plus tôt cette année après un recours.

EA n’a pas pu célébrer sa victoire longtemps, car les Pays-Bas l’ont maintenant poussé à mettre à jour sa définition légale du jeu pour assurer une meilleure régulation des loot boxes. Il reste à voir si cela se traduit par une interdiction pure et simple ou si EA exige une licence de jeu et toute la réglementation qui l’accompagne. Lorsque cela se produira, il est probable qu’EA supprimera simplement les boîtes de butin incriminées des jeux vendus aux Pays-Bas, de la même manière que sa réponse à l’interdiction en Belgique.

free robux generator
free robux generator for roblox
free robux generator roblox
roblox free robux generator
free robux generator no human verification
free robux generator 2022
free robux generator for roblox 2022
free robux generator 2022
free robux generator no human verification or survey 2022
free robux generator no verification
free robux generator no human verification 2022
free robux generator no survey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.