Le gouvernement français a ordonné à son personnel de ne plus utiliser les termes anglais des jeux vidéo tels que « streaming » et « e-sports ».

Les rapports de l’Agence France-Presse (via Le gardien) que le Journal officiel de la République française – la gazette gouvernementale du pays qui publie les principales informations juridiques – a révisé les règles d’utilisation du jargon technique anglais.

La décision aurait été prise dans le but de préserver la pureté de la langue française et de s’assurer que les joueurs en France n’utilisent pas de termes anglicisés pour des activités et des concepts pouvant être expliqués en français.

Selon le ministère de la culture, ces termes anglais pourraient constituer une « barrière à la compréhension » pour les personnes qui ne jouent pas régulièrement, et les termes français sont privilégiés car ils permettent à la population de communiquer plus facilement.

Les exemples donnés incluent le remplacement du terme ‘pro gamer’ par ‘joueur professionnel’, le remplacement de ‘streamer’ par ‘joueur-animateur en direct’ (qui se traduit approximativement par ‘live player host’) et le remplacement de ‘cloud gaming’ par ‘jeu vidéo en nuage’.

Le terme « e-sports », quant à lui, devrait désormais être désigné en France par « jeu vidéo de compétition », qui se traduit simplement par « compétition de jeux vidéo ».

Bien que l’organisme de surveillance de la langue française, l’Académie française, avertisse régulièrement que la langue française risque d’être diluée par des termes anglais, le fait que ces nouveaux changements liés au jeu aient été publiés dans le journal officiel du gouvernement signifie qu’ils sont contraignants pour les fonctionnaires français.

Cela signifie que s’il n’est pas illégal pour les citoyens français d’utiliser les termes anglicisés, les employés du gouvernement ne peuvent désormais plus les utiliser à titre officiel.