Le président Biden semble bien résister à sa récente infection au COVID, secouant une fièvre légère mais souffrant toujours de symptômes bénins du virus, a déclaré son médecin dans une note de service de la Maison Blanche publiée samedi.

Le commandant en chef, 79 ans, a été testé positif au virus mortel jeudi et a signalé une légère fièvre de 99,4 degrés et de la fatigue vendredi.

Le médecin de la Maison Blanche, Kevin O’Connor, a écrit que la température de Biden était depuis revenue à la normale, mais a ajouté qu’il combattait toujours les courbatures, le mal de gorge, la toux et l’écoulement nasal parmi ses symptômes restants.

« Ses symptômes continuent de s’améliorer », a écrit le médecin.

Le président a probablement attrapé la sous-variante hautement contagieuse BA.5 qui infecte actuellement plus de 120 000 personnes aux États-Unis chaque jour, selon O’Connor.

O’Connor a traité l’infection de Biden avec le médicament antiviral Paxlovid, et les maux et douleurs avec Tylenol. Un inhalateur d’albutérol deux à trois fois par jour a aidé à supprimer sa toux. Le président n’a signalé aucun essoufflement, un symptôme courant dans les cas graves, et il continue de boire beaucoup de liquides et de prendre une faible dose d’aspirine comme anticoagulant.

« Son pouls, sa tension artérielle, sa fréquence respiratoire et sa température restent tout à fait normaux », a déclaré O’Connor. « Sa saturation en oxygène continue d’être excellente à l’air ambiant. Ses poumons restent clairs.

On ne sait pas où Biden a attrapé le bogue, mais il n’est pas seul.

Les données rapportées par l’Université Johns Hopkins montrent qu’une moyenne de 163 000 personnes aux États-Unis ont contracté toutes les formes du virus COVID-19, pas seulement la variante BA.5, et environ 650 sont mortes de la maladie chaque jour au cours de la semaine dernière.

Le président a reçu quatre doses de vaccin COVID – deux injections régulières et deux rappels – et « répond au traitement comme prévu », a écrit O’Connor.

Biden est isolé à la Maison Blanche alors qu’il combat son infection. C’est la première fois qu’il rapporte avoir attrapé le COVID depuis que le virus s’est propagé rapidement dans tout le pays il y a plus de deux ans.

Il présente des symptômes du virus plus légers que l’ancien président Donald Trump, qui a signalé un test positif le 2 octobre 2020 – trois jours après avoir participé à un débat sur scène contre Biden.

Trump a attrapé le virus avant que les vaccins COVID ne soient disponibles au public et a été hospitalisé au Walter Reed National Military Medical Center pendant trois jours.

Lien source

https://colab.research.google.com/drive/10GcKurBGni1vybquYL9r61HtjiIUFtWO

https://colab.research.google.com/drive/1ZMbDCP5BOPyxvmdkoxgLXvkS9Dw81PWm

https://colab.research.google.com/drive/1Z8G_dauYioLgIx4UxvO8JVER72fVmNDN

https://colab.research.google.com/drive/1pX-YKKns4S6ZpKlwDHLwwftE6A2IFMKp

https://colab.research.google.com/drive/1xW5S8gqFQZfLR0NhBkoniBSOxSmQD_to

https://colab.research.google.com/drive/15NDa8En-uSSTSLeoYynTTqkGinjIQj_7

https://colab.research.google.com/drive/1FRQ6N-24WuGLy5wsOmWHxR-a0IHB8dNS

https://colab.research.google.com/drive/1eGcjPw2srVPv6SYzOPncv35MX9fQIceB

https://colab.research.google.com/drive/10iI2iFbOSzTKq1Ojfy7h0_8Co-JXwwsU

https://colab.research.google.com/drive/1ClUWegWRsJTJng_qYTjUx1-ozYSAU9N5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.