Un éventail impressionnant de premières – des documentaires avec un talent né dans la région de la baie comme l’acteur David Strathairn aux récits internationaux repoussant les limites d’artistes célèbres tels qu’Eran Kolirin qui nous a donné le bien-aimé « The Band’s Visit » de 2007, domine le 42e film juif de San Francisco Paysage de fête.

L’événement se déroule du 21 juillet au 7 août avec des projections en personne au Castro Theatre de San Francisco et aux Albany Twin Theatres. Plus d’une douzaine de films seront disponibles en streaming Aung. 1-7. Pour les projections en direct, une preuve de vaccination est requise et le port du masque est obligatoire dans la salle. Les projections en personne coûtent 17 $ à 18 $ et les projections en ligne coûtent 9 à 11 $. Des laissez-passer pour le festival sont également disponibles. L’horaire complet, les billets et plus d’informations sont sur https://jfi.org/sfjff-2022.

La soirée d’ouverture du 21 juillet devient fringante avec le futur bavard de Moshe Rosenthal « Karaoké ». L’acteur israélien acclamé Lior Ashkenazi joue le rôle d’un riche célibataire hypersexuel qui attire le dédain et les tentations de ses voisins alors qu’il organise des soirées scandaleuses et bruyantes dans son nouvel appartement penthouse chic. Ses manières exagérées bouleversent la vie tranquille d’un couple d’âge mûr qui habite en dessous, Meir (Sasson Gabay) et Tova (Rita Shukrun). Cette comédie / drame divertissant ne manquera pas de soulever quelques sourcils alors que le mari et la femme se retrouvent sous le charme du nouveau gars et se retrouvent ensuite à la croisée des chemins sur ce que leur réaction à sa présence flashy dit à propos de leur mariage. Détails: Le film sera projeté à 18 h 30 le 21 juillet et Ashkenazi – bien connu pour ses performances saluées dans « Late Marriage », « Yossi » et « Foxtrot » (un must) en 2001 – prévoit d’y assister.

À peu près aussi opportun et important que n’importe quel documentaire pourrait l’être après que la Cour suprême a annulé Roe v. Wade en juin, le réalisateur Gretchen Stoeltje « Crier à minuit » reçoit une première dans la région de la baie et raconte la position courageuse de la sénatrice Wendy Davis en 2013 pour les droits des femmes alors qu’elle faisait obstruction à la législation anti-avortement pendant un marathon de 13 heures. Stoeltje est un Texan natif et un ancien de l’UC Santa Cruz et de l’Université de Santa Clara. Détails: 2h30 de l’après-midi. Le 22 juillet au Théâtre Castro.

Si vous cherchez à attiser un esprit militant, tournez-vous vers « Jusqu’à la fin, » le portrait de la réalisatrice Rachel Lears de quatre femmes du BIPOC qui bougent l’aiguille – la représentante américaine Alexandria Ocasio-Cortez, Rhiana Gunn-Wright, Varshini Prakash et Alexandra Rojas – alors qu’elles s’efforcent de faire en sorte qu’un Green New Deal se produise dans le climat politique le plus difficile . Il présente des membres de la région de la baie du groupe d’action contre la crise climatique, le Sunrise Movement. Détails : 11 h 30 samedi au Castro.

Documentaire pièce maîtresse du festival « Mur de Bernstein » met en lumière l’une des forces les plus créatives du XXe siècle, le compositeur/chef d’orchestre Leonard Bernstein, qui, entre autres, a travaillé avec le parolier Stephen Sondheim pour créer l’une des meilleures partitions de tous les temps, pour « West Side Story ». Le réalisateur primé Douglas Tirola regarde son esprit fougueux sur le podium et dans les rues pour défendre la justice sociale. Il scrute également son enfance et ses propres querelles avec sa sexualité. Détails : Projections à 14 h 30 le 23 juillet au Castro, en présence de Tirola.

À Paris en 1942, Joseph (Daniel Auteuil), propriétaire d’une bijouterie juive, envoie sa famille en lieu sûr, puis se cache dans son sous-sol contre les nazis tandis que son assistant assidu François (Gilles Lellouche) assume une nouvelle identité de commerçant. Adapté d’une pièce de théâtre, « Adieu, monsieur Haffmann » est une histoire raffinée, bien jouée et photographiée d’ambition et de cupidité avec des rebondissements inattendus et un message puissant sur la façon dont le pouvoir corrompt. Le réalisateur Fred Cavayé a réalisé un drame/thriller historique de grande classe et il est impeccablement interprété par un trio de bons acteurs, dont Sara Giraudeau dans le rôle de l’épouse sceptique de François. Détails: Les écrans narratifs de la pièce maîtresse du festival à 20h30 le 23 juillet au Castro.

La réalisatrice Pratibha Parmar adopte une approche non conventionnelle de son sujet non conventionnel – la féministe et anti-pornographe Andrea Dworkin, qui visait la culture du viol bien avant que #MeToo ne soit un mouvement, avec « Mon nom est Andrea. » Mélangeant des performances d’Ashley Judd, Soko, Amandla Stenberg, Andrea Riseborough et Christine Lahti avec des images réelles, le documentaire révélateur donne vie à la personne derrière les mondes puissants de l’écrivain décédé. Le California Film Institute présentera Parmar, qui a également réalisé en 2013 « Alice Walker: Beauty in Truth », avec son prix Mind the Gap du Mill Valley Film Festival. Détails: Projections à 17h25 le 23 juillet au Castro.

L’édifiant mais réaliste « Haute couture » n’est pas coupé du tissu standard pour couples impairs. Dans ce document, la couturière bourrée de travail Esther (Nathalie Baye) encourage la talentueuse Spitfire Jade (Lyna Khoudri) à s’engager comme stagiaire pour aider à la dernière collection Dior. Il en résulte une relation antagoniste mais finalement enrichissante entre eux, car chacun commence à mieux comprendre l’autre et à voir leurs similitudes. La réalisatrice Sylvie Ohayon se soucie de tous les personnages du film, prenant le temps de montrer pourquoi même les personnages secondaires – comme un collègue jaloux ou la mère de Jade – agissent comme ils le font. Détails: Écrans 17h50 le 24 juillet au Castro; 20h30 le 27 juillet à l’Albany Twin.

David Strathairn est l’un des artistes les plus prestigieux de la région de la baie, quelqu’un qui est aussi à l’aise à l’écran que sur scène, et il est sous les projecteurs dans « Souviens-toi de ceci. » La star de « Bonne nuit et bonne chance » a déjà remporté des éloges pour sa performance en tant que professeur Jan Karski est une production scénique solo, et il est susceptible de gagner encore plus dans cette adaptation cinématographique de la série. Dans « Remember Me », Strathairn raconte une histoire incroyable sur la survie et la mémoire et sur l’appartenance à l’underground polonais. Un décor minimal et une cinématographie en noir et blanc contribuent à concentrer toute l’attention sur Strathairn et sa performance hypnotique. Détails: Le film obtient une première mondiale à 14h50 le 24 juillet au Castro; Carey Perloff, ancienne directrice artistique de l’American Conservatory Theatre, qui a travaillé à plusieurs reprises avec Strathairn, animera une séance de questions-réponses post-projection avec Strathairn, les réalisateurs Derek Goldman et Jeff Hutchens et la productrice Eva Anisko.

L’un des moments forts de la prochaine saison de PBS – les docu-séries en trois parties de Ken Burn « Les États-Unis et l’Holocauste » – obtient un aperçu de 45 minutes avant sa diffusion du 18 au 20 septembre. Peter Coyote raconte cette série ambitieuse qui comprend les talents vocaux de Hope Davis, Paul Giamatti, Liam Neeson et Meryl Streep, entre autres. Détails: Écrans 19h30 le 25 juillet au Castro; l’ancien animateur de radio KQED, Michael Krasny, animera une conversation avec les cinéastes Ken Burns, Lynn Novick et Sarah Botstein.

https://colab.research.google.com/drive/1YxsVbOk1S0ucF6ZbJLh0ajklQRHkW10G

https://colab.research.google.com/drive/1J9VSp-lIJQvFpAARr6Z1jh87FDKeOVCg

https://colab.research.google.com/drive/1E3kYlYTvRYcZxWknpd8lgHdQYFOSdkRp

https://colab.research.google.com/drive/1IExPizWSjYcpME6jbV2uUFxWIsCVQGAa

https://colab.research.google.com/drive/11GdcZesJr9DxDRP5jTy3GZfi7drSaKvU

https://colab.research.google.com/drive/1tqQqt9SYTdKSmDKcq7CC2Qp4uRe3aT_9

https://colab.research.google.com/drive/1dQ6igUge0DfkKcLQhs_gDt1t1meSsHiV

https://colab.research.google.com/drive/1jBEnj4kxOAc9dejNmWGP4ztodEd88OGT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.